Coordinateur régional des équipes de médiateurs de lutte anti-Covid

Contrat à Lyon, 69003 - 11/03/2021


Retour aux offres

La loi donne missions aux Agences régionales de santé (ARS) d'organiser la veille sanitaire et de garantir la sécurité sanitaire des populations. A ce titre, les ARS sont chargées de coordonner le dispositif de contact tracing et d’assurer, en lien avec la cellule de Santé publique France en région, le contact tracing dit de niveau 3 (contact tracing au sein notamment des collectivités à risque, investigation et prescription des mesures de contrôle des clusters…). Le niveau 1 est assuré par les médecins traitants (contacts familiaux), le niveau 2 est assuré par les brigades de l’Assurance maladie (contacts communautaires et professionnels).

Pour réaliser le contact tracing de niveau 3, l’ARS a mise en place une cellule régionale de contact tracing. Celle-ci est rattachée fonctionnellement à la composante veille et surveillance de la cellule régionale de pilotage et d’appui sanitaires (Craps) qui est la cellule de crise régionale de l’ARS. L’activité de contact tracing de niveau 3 est assurée au siège de l’ARS par des enquêteurs. L’équipe d’enquêteurs est managée par des pilotes et un responsable et appuyée par une équipe médicale et para-médicale.. La cellule déploie ses actions en département en lien avec des référents au sein des délégations départementales de l’ARS.

Par ailleurs, dans l’attente des effets progressifs de la campagne de vaccination, le contrôle et la surveillance de l’épidémie de SARS-Cov 2 reposent sur l’intensification de la stratégie « Tester-Alerter-Protéger » (TAP). Ces actions se traduisent par le renforcement des capacités d’intervention rapide de l’ARS sur le terrain afin de rapidement briser les chaines de contamination et limiter ainsi la circulation virale. 

Dans ce cadre, de nouvelles équipes composées de médiateurs de lutte Anti-COVID-19 (médiateurs LAC) sont mises en place pour renforcer les capacités de dépistage et de contact tracing. Elles viendront compléter les actions déjà réalisées au sein des territoires.

Les médiateurs de lutte Anti-COVID-19 auront à réaliser les missions suivantes :

- Le prélèvement, l’analyse et la communication du résultat des tests rapides d’orientation diagnostique antigéniques nasopharyngés pour la détection de SARS-Cov 2

- La délivrance de messages de sensibilisation individuelle portant sur les mesures de prévention et de promotion des gestes barrières, sur la conduite à tenir en fonctions des résultats du test, l’information sur l’accompagnement sanitaire et social dont les personnes sont susceptibles de bénéficier et sur les fondamentaux de l’identification des contacts des personnes infectées

- La collecte des informations relatives aux contacts des personnes infectées, l’enregistrement des données permettant l’identification des personnes infectées et des personnes présentant un risque d’infection et la contribution à la réalisation d’enquêtes sanitaires.

Les médiateurs exercent au sein d’une équipe supervisée par un professionnel de santé autorisé. Une équipe socle est composée d’au minimum 8 personnes, afin de couvrir l’ensemble des tâches d’accueil, de saisie administrative, de réalisation du test, de dispensation des consignes et d’initialisation du contact tracing. Ces équipes sont portées par des structures (exemple : associations de sécurité civile) sur la base d’une convention passée avec l’ARS.

A terme, l’ARS pourra s’appuyer à minima dans chaque arrondissement de préfecture sur une équipe à plein temps de médiateurs LAC dont elle assurera le pilotage et la coordination. 

En complément de ces équipes, chaque structure, privée ou publiques dont la dimension et les missions le justifieraient pourra disposer en son sein de sa propre équipe de médiateurs pour assurer la protection vis-à-vis du virus de leurs personnels et/ou du public accueilli (entreprises, établissements d’enseignement, collectivités territoriales)

Activités principales du poste de coordinateur des équipes de médiateurs LAC :

  • Participer à au ciblage et à la priorisation des interventions à confier aux équipes de médiateurs LAC (cluster, présence de virus variants, augmentation rapide du nombre de cas, situation de gestion difficile…)
  • Participer à l’analyse des demandes d’intervention des équipes TAP exprimées par les collectivités ou les élus
  • Assurer l’articulation avec les référents de la stratégie TAP en départements pour préparer et informer les partenaires locaux, les élus et le préfet de l’intervention des équipes de médiateurs LAC
  • Préparer l’intervention des équipes de médiateurs LAC (établir le planning , briefing sur la situation, attendus, stratégie de tests …) 
  • Déclencher l’activation des équipes de médiateurs LAC 
  • Conseiller et appuyer les équipes de médiateurs LAC (organisation, conduite à tenir, équipements, …) et être la personne ressource des superviseurs d’équipe ou des responsables de projets LAC
  • Assurer le suivi des situations prises en charge par les médiateurs LAC et renseigner les informations dans le système d’information du contact tracing dénommé ARA Covid
  • Assurer en lien avec les responsables des structures porteuses d’équipes de médiateurs LAC l’évaluation des interventions et des dispositifs
  • Veiller au respect des critères de qualité préalables au déploiement des activités : personnels formés, matériel en quantité suffisante…
  • Proposer et coordonner, avec les superviseurs d’équipe, les responsables de structures et les référents TAP en DD, l’intervention des équipes LAC dans les structures identifiées
  • Contribuer à la formation des superviseurs d’équipes et communiquer sur les directives ministérielles (MINSANTE, MARS…) et la stratégie régionale 

Ces attributions sont susceptibles d’évoluer en fonction des nécessités du service et de l’expérience du candidat(e).

Concernant les spécificités et contraintes du poste, les horaires de travail sont variables en fonction des alertes sanitaires et une participation à des astreintes de week-ends et jours fériés en présentiel au siège de l’ARS de Lyon est possible.

Nous recherchons des futurs collaborateurs capables d'être opérationnel très rapidement après la prise de poste.

Une expérience dans le champ de la gestion de projet de santé et/ou mobilisation communautaire ou dans le champ de la lutte anti-Covid sera un atout.

Vous maitrisez les méthodes et outils relatifs à l'épidémiologie de terrain ? Vous êtes familier des acteurs de la santé publique et avez une bonne connaissance de l'actualité sanitaire en ce qui concerne le virus de la Covid19 ? Vous êtes à l'aise avec les outils informatiques ? L'anticipation et la prise d'initiatives et de responsabilités dans des domaines sensibles et dans l'urgence ne vous font pas peur ?

Transmettez-nous votre candidature dès maintenant et rejoignez nos équipes !

Postuler