Expert Ingénierie Procédé

Contrat à Lyon, 69002 - CDI - 19/11/2021


Retour aux offres

ResiCare est spécialiste de l’adhésion non-toxique et durable. Nous développons et commercialisons une résine colle haute performance dédiée aux industriels. Cette solution est unique car elle est sans formol, ni isocyanate, ni résorcinol.

La solution de ResiCare est non-toxique, personnalisable, et vise à être biosourcée. Elle permet aux industriels de développer leur compétitivité, tout en respectant davantage la santé et l’environnement.

Pour pouvoir produire ces résines, ResiCare développe l’approvisionnement de ses matières premières par de nouvelles filières. 2 projets majeurs sont initiés pour des molécules quasiment inexistantes à l’échelle mondiale.

En s’appuyant sur des technologies avancées de R&D, Michelin a développé un savoir-faire reconnu dans l’adhésion, les matériaux et les composites. Michelin a décidé de valoriser ce savoir-faire au-delà du pneumatique.

ResiCare est une filiale à 100% du Groupe Michelin, rattachée à l’entité MHT (Matériaux Hautes Technologies).

Dans ce cadre, la prise de poste est prévue à Clermont-Ferrand, site de la Combaude (63), à compter du 1er janvier 2022. La localisation finale du poste sera sur le site choisi pour la construction de l’unité industrielle qui serait au Sud de Lyon (69).

Vous souhaitez participer à l’aventure ResiCare et contribuer à rendre possible un environnement plus sûr et préservé pour les générations futures ? Vous souhaitez évoluer dans une équipe récente, qui rassemble les différentes compétences et qui couvre toutes les étapes du développement à la commercialisation ? 

 

Rejoignez l’équipe ResiCare pour participer activement au développement de nos produits. Nous recherchons un nouveau talent afin d'assurer la mission de Mise au point de procédé de production pour la réalisation d’une unité de démonstration et de production industrielle d’une matière première servant à la fabrication de nos résines. 

 

L’unité industrielle devant être construite utilise des procédés mettant en œuvre des opérations unitaires chimiques liées aux matériaux biosourcées : réaction continue, filtration, séparation, purification... la technologie envisagée est un nouveau procédé qui n’existe pas aujourd’hui à l’échelle industrielle. 

 

Le projet est au stade de la faisabilité (validé sur un programme global) avec un montant prévisionnel d’investissement de plusieurs dizaines de millions d’euros et une mise en service visée en 2025. 

 

La mission se déroulera en deux étapes. Les activités suivantes seront réalisées :

Phase projet / de construction. 

  • Valider les livrables et les choix techniques de l’ingénierie en phase d’étude de détail. 

  • Réaliser, avec l’ingénierie ou le fournisseur d’automatisme, l’analyse fonctionnelle détaillée du contrôle du procédé. Valider la programmation fonctionnelle lors des FAT / SAT. 

  • Réaliser la préparation du commissioning de l’unité. En particulier, réaliser et mettre en œuvre, avec les opérateurs, les modes opératoires de nettoyage, essais et qualification des opérations unitaires. 

  • Réaliser la formation des opérateurs au procédé et à sa conduite. 

  • Réaliser la base documentaire procédé et les outils digitaux de suivi de production et d’analyse de la performance. Mettre ces outils digitaux en œuvre pour accélérer les phases d’essais, démarrage et ramp-up. 

    Phase de production – marche courante. 

  • Être responsable de l’analyse et de l’amélioration continue du procédé de production. Mettre en place les outils de suivi et d’analyse de la performance de l’unité. Proposer des solutions procédé pour améliorer les coûts, la qualité et la quantité produite. 

  • Réaliser le dimensionnement préliminaire de modifications et améliorations du procédé. 

  • Participer, et être responsable pour le procédé, aux revues de sécurité (HazOp, SIL…), de maintenance (AMDEC, fiabilité, criticité…). 

  • Réaliser la formation procédé des opérateurs. 

  • Être responsable des données et documents procédé, physiques et digitaux, de l’unité. 

Profil recherché :

Resicare recherche un ingénieur procédé de production expérimenté. Au sein d’une équipe opérationnelle réduite et autonome, la candidate ou le candidat sera responsable des activités procédé de l’unité. 

 

Les compétences techniques suivantes devront être démontrées dans les domaine suivants : 

 

Procédé opérationnel : 

  • Opérations unitaires générales (RPA, distillation, échanges liquide – liquide, pompes, filtration…). 

  • Méthode DMAIC pour analyser et résoudre les problèmes. 

  • Outils digitaux de suivi et d’analyse du procédé (PI, PI AF, Power BI, …).  

  • PIDs incluant les classes matérielles, la logique de contrôle-commande. 

  • Procédures opérationnelles et modes opératoires (démarrage, arrêt, arrêt d’urgence…) en intégrant la sécurité des procédés (LOTOTO…) et les principes de vérification – validation. 

    Contrôle-commande des procédés : 

  • Principes de régulation d’un procédé chimique continu : boucles de régulation et de sécurité, verrouillages, séquences… Paramétrage P, I, D des boucles de régulation. Dimensionnement et calcul des vannes de contrôle. 

  • Architectures d’automatisme des procédés continus (niveau 0 à 3). 

  • Principes de jumeau digital et d’asset management. 

  • Analyses fonctionnelles détaillées de contrôle de procédé continus. 

  • Standards de gestion des alarmes (ISA 18.2…) et d’interface homme-machine (ISA 101…). 

    Technologie d’équipements et dimensionnement de procédé : 

  • Conditions d’opération, maxi – mini d’opérations, de design des équipements. 

  • Logiciels de simulation des procédés (Aspenplus, Hysis, ProSim…). Modèles thermodynamiques à appliquer selon les procédés.  

  • Bilans de masse et d’énergie du procédé. 

  • Dimensionnement et spécification procédé des principaux équipements de production : pompes centrifuges et volumétriques, échangeurs de chaleur Tubes and Shell, tuyauteries, filtres, équipements sous pression… 

  • Standards internationaux de dimensionnement et de conception d’équipement (API, TEMA…). 

  • Classes matérielles de tuyauterie. 

  • Conception mécanique des machines tournantes (garnitures mécanique, entrainements…). 

    Sécurité des procédés : 

  • Revues HazOp du procédé. 

  • Sécurité fonctionnelles des procédés, SIL, Facteur de réduction du risque… (IEC 61508, 61511). 

  • Paramétrage sécurité de l’automate (seuils d’alarmes, seuils de déclenchement des séquences de sécurité…).

Les candidatures incomplètes ne seront pas étudiées (CV + lettre de motivation)

Postuler